Soldes hiver 2018 : tout ce qu’il faut savoir

soldes hiver

soldes hiver

Bientôt les soldes ! Les soldes sont un moment attendu par les consommateurs comme par les commerçants. Ils permettent aux professionnels d’écouler leurs invendus à un prix acceptable. Cette année les soldes d’hiver démarrent le mercredi 10 janvier 2018 ! Etes-vous prêt pour le grand marathon des soldes ?

Les soldes sont-ils toujours un événement très attendu par les commerçants et les clients ?

Les soldes sont encore un moment important pour les consommateurs. La revente à perte étant autorisée pendant cette période, c’est l’opportunité pour les clients de réaliser une bonne affaire. Du côté des professionnels, c’est l’occasion d’alléger leur stock de marchandises. Chacun y trouve son intérêt. Malgré tout, on constate d’année en année une lente érosion de l’intérêt des Français pour les soldes. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • la multiplication des ventes promotionnelles en dehors des périodes de soldes ;
  • la possibilité d’effectuer des achats à prix remisés lors des ventes privées proposées avant le démarrage des soldes par la plupart des magasins ;
  • les opportunités d’achat d’articles à prix réduits sur internet tout au long de l’année ;
  • le Black Friday, récemment importé des Etats-Unis, crée une nouvelle opportunité de consommer à moindre coût en proposant, un mois avant Noël, des articles ristournés.

Les soldes sont-ils une bonne affaire pour les professionnels ?

Pour les professionnels, les soldes sont toujours un moyen d’écouler leurs invendus en réalisant une marge encore acceptable. Ils permettent d’éviter de faire appel aux soldeurs professionnels, solution de dernier recours, car synonyme de perte sèche.

Les soldes : quelle est la réglementation en vigueur ?

  • les soldes doivent être annoncés par une publicité ;
  • la durée des soldes est de six semaines, sauf pour certains départements soumis à des règles spécifiques ;
  • les articles soldés doivent déjà avoir été proposés à la vente au moins un mois avant la date de démarrage des soldes ;
  • ils doivent comporter une étiquette annonçant le montant de la réduction accordée.

Comment gérer les échanges et remboursements pendant les soldes ?

La reprise des articles est une facilité accordée au client et joue un rôle dans la décision d’achat. La plupart des enseignes proposent désormais l’échange ou le remboursement des articles, mais appliquent cependant certaines restrictions en période de soldes :

  • le commerçant n’est pas tenu de reprendre ou d’échanger un article ;
  • en période de soldes, il doit annoncer clairement les conditions d’échange ou de remboursement des produits (affichage ou mention sur le ticket de caisse).

Soldes et e-commerce : les règles sont-elles les mêmes pour les produits vendus sur internet ?

  • les produits vendus en ligne bénéficient des mêmes garanties que ceux vendus en boutique ;
  • comme pour tout article acheté à distance, le consommateur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours à partir de la réception du produit. Il pourra demander son échange ou son remboursement sans justification particulière.

Cette année encore, les soldes d’hiver permettront aux professionnels de se défaire d’une bonne partie des produits boudés par la clientèle. Mais, ils ne suffiront probablement pas à écouler tous les invendus. Une partie pourra être mise en réserve et ressortie aux soldes de l’année suivante, l’autre confiée à des soldeurs professionnels ou à des associations caritatives, telle qu’Emmaüs.

Le saviez-vous ?

  • C’est Le Bon Marché qui en 1852 lance pour la première fois des soldes en France.
  • La première réglementation concernant les soldes apparaît dès 1906.

 

Ce contenu vous a été proposé par Kidiwiz.com