Prêt à porter enfant : quels sont les circuits de distribution ?

prêt-a-porter-enfant

prêt-a-porter-enfant

prêt-a-porter-enfant

prêt-a-porter-enfant

Vers quel circuit de distribution se tourner lorsqu’on se lance dans le textile enfant ? Les réseaux sont nombreux mais ne ciblent ni les mêmes consommateurs, ni les mêmes produits. Quel que soit le positionnement choisi pour vos produits, voici notre guide des différents canaux et les avantages de chacun.

Les chaînes de grande diffusion

Elles sont connues de tous les consommateurs ! Enseignes nationales implantées sur tout le territoire, elles proposent une très large gamme de produits, fréquemment renouvelés et à petits prix. Leur notoriété leur permet une couverture médiatique importante et la relation client est très développée : vaste communauté, nombreuses offres promotionnelles, programmes de fidélité, jeux-concours… Elles représentent environ 34% des parts de marché (PDM)*.

Les chaînes spécialisées en prêt à porter

Pour enfants ou pour adultes et enfants (mixtes), elles présentent beaucoup de similitudes avec les chaînes de grande distribution : notoriété, renouvellement très fréquent des collections… Leurs prix restent attractifs et l’offre peut être très larges, comprenant du hors-textile. Souvent implantées dans des zones commerciales très fréquentées, elles sont facilement identifiées par les consommateurs s’agissant des enseignes enfants, un peu moins pour les enseignes mixtes (on ignore souvent que telle enseigne de prêt à porter adulte dispose d’une offre enfant). Actuellement elles réalisent 23% des parts de marché*.

Les grandes surfaces alimentaires

On n’y vient pas toujours dans l’optique de procéder à un achat de textile, mais la très forte attractivité des prix pratiqués permet souvent la transformation ! Le trafic clients est très important, multipliant les chances de ventes. Les produits proposés et plébiscités sont souvent des basiques : sous-vêtements, vêtements de nuits… Environ 22% des PDM*.

La vente à distance

En ligne ou sur catalogue papier ? Attention, cette dernière option tend à se raréfier. La vente sur internet est aujourd’hui plébiscitée. Les commerçants à distance proposent une offre variée tant au niveau des modèle que des marques ou des gammes. Leur service client performant permet l’adhésion des clients, notamment dans le cadre de remboursement ou d’échange (puisque l’essai n’est par définition pas possible). A l’heure actuelle, 8% des PDM mais ce secteur est en expansion !

Les indépendants multimarques

Il s’agit souvent de magasins dits « de quartier » qui proposent leur propre sélection. Grâce à la grande proximité avec le client, la dimension conseil est très importante. Les modèles se renouvellent peu mais la densité de marques proposées peut être très importante. Les produits peuvent être très haut de gamme. 7% des PDM.

Les grands magasins

Ce sont de grands « vaisseaux » à la notoriété très forte, surtout auprès d’une clientèle à fort pouvoir d’achat. Logiquement, les produits proposés sont haut de gamme et issus de marques à forte notoriété. L’implantation unique réduit le trafic clients et donc l’exposition des produits. Environ 3% des PDM.

Les circuits de distribution en matière de prêt à porter enfant sont aujourd’hui encore relativement nombreux, et adaptés à chaque positionnement : discount, milieu de gamme, haut de gamme… Parier sur la vente à distance paraît être une bonne idée compte-tenu du développement de l’offre, mais veillez à ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier et à considérer tous les réseaux !

• Source Xerfi 2014

 

© Neil Barnwell